L’Ascendant et les conditions de naissance

  • par

En astrologie, l’Ascendant correspond à la naissance. En maison 12, nous sommes encore en gestation (secteur qui correspond à la vie intra-utérine).

L’ascendant est donc symboliquement associé à la venue au monde, ce moment où le bébé sort sa tête du ventre de sa mère (le premier jaillissement : Bélier) et opère une séparation et son premier acte autonome (la première respiration). C’est la première crise de passage.

La naissance biologique : Le signe qu’occupe l’ascendant, son maitre, et les planètes présentes à l’ascendant, vont donc nous renseigner sur les conditions de naissance d’un enfant : Comment le bébé est né, les conditions extérieures : Est-il né à l’hôpital, à la maison ? Par césarienne, par voie basse, prématuré ? Comment l’entourage proche s’est-il comporté ? Est-ce la peur qui entourait la naissance ou le plaisir, le danger ou la joie ?
Et bien-sûr, quelles étaient les attentes parentales ? Très important, car c’est la base sur laquelle l’identité va se construire par la suite.

La naissance du moi : Par extension, l’ascendant (et le secteur dans lequel se situe le maitre ascendant), nous renseigne sur la façon dont l’individu va continuer de naitre à lui-même tout au long de son existence. Ce sont les expériences de vie qui vont nous permettre de croitre et d’aller vers nous-même. L’Ascendant exprime notre identité profonde, notre façon toute particulière de nous présenter au monde, aux autres (voir le descendant, maison 7 : les autres).

L’ascendant nous invite à naitre et renaitre et à faire sans cesse rejaillir l’étincelle de l’enfant que nous avons été. La position du maitre Ascendant sera un secteur privilégié pour exprimer son potentiel et pour s’affirmer comme une personne particulière, unique.

Les planètes en maison 1 permettent à l’individu d’accéder à son indépendance, de dévoiler son unicité. Très souvent, la personne s’identifie étroitement avec les planètes en conjonction avec son ascendant. Une personne née avec Vénus conjoint à l’Ascendant saura se présenter comme une Aphrodite, une personne charmante, séductrice, sociale. Uranus à l’Ascendant poussera la personne à exprimer doublement son individualité et sa rébellion. Le risque étant pour l’individu de s’identifier trop étroitement à la fonction de la planète-ascendant et de rester enfermé dans une attitude unilatérale.

Les transits à l’Ascendant (surtout des planètes lentes) sont autant d’occasion de rappeler à l’individu qu’il doit avancer seul, comme un être séparé et différencié, assumant ses positions individuelles.

Sarah H. Astro-psychologie Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *