Rétrogradation de Vénus en Gémeaux

Le 3 avril 2020 à 18h57 (heure de Paris), Vénus est entrée dans le signe des Gémeaux (signe de Mercure). Habituellement, Vénus passe environ un mois dans chaque signe du zodiaque. Mais du fait de sa rétrogradation, elle restera en Gémeaux jusqu’au 7 août 2020.

Energie générale d’une Vénus en Gémeaux

Rappel : Vénus représente nos valeurs, notre façon d’entrer en relation avec les autres, notre manière d’aimer, ce qui nous séduit et nous rebute. Elle symbolise l’argent, la sensualité, les plaisirs, la séduction, l’esthétisme et tous les métiers artistiques.

En Gémeaux (signe d’air en analogie avec la fonction pensée), Vénus se retrouve dans le domicile de Mercure et en épouse les caractéristiques. Elle devient joyeuse, légère, toujours partante pour rencontrer de nouvelles personnes et pour découvrir de nouveaux horizons. Elle a un réel besoin de bouger, de communiquer. C’est une cérébrale, et sans doute la Vénus la plus mentale du zodiaque ! Peu à l’aise avec le monde des émotions, des passions et des drames relationnels, elle intellectualise ses sentiments. Ses relations commencent d’ailleurs bien souvent par une affinité intellectuelle. Elles séduisent par leurs capacités oratoires, leurs bons mots, et elles raffolent des lettres d’amour. Il faut parler à leur intelligence !

Ludiques, les Vénus en Gémeaux aiment jouer, flirter, multiplier les partenaires parfois. Elles ne sont pas très exclusives, de vrais papillons ! Si vous attrapez une Vénus en Gémeaux, surtout n’essayez pas de la maintenir dans vos filets, vous la perdriez aussitôt. Amusez-la, racontez-lui des histoires, proposez-lui de multiples sorties… ne la limitez pas, laissez-la respirer, elle a besoin d’air et aura tendance à fuir les relations qui deviennent trop sérieuses ou pesantes. Pour elle, l’amour rime avec légèreté et elle a tendance à évacuer les problématiques plus lourdes, plus douloureuses. Si seulement l’amour pouvait rester un vaste terrain de jeu ! Et c’est bien là l’ombre des Gémeaux… leur difficulté à contacter le monde des émotions (élément EAU). Il ne faut pas s’y tromper, la cérébralité d’une Vénus en Gémeaux est un mode de défense qui lui permet de ne pas souffrir… du moins, c’est ce qu’elle aimerait croire !

Car dans l’absolu, la quête éternelle d’une Vénus en Gémeaux serait de retrouver son double, son meilleur ami, son jumeau perdu ! C’est le mythe de Castor et Pollux (Mythe associé à la constellation des Gémeaux).

NB : Si vous avez une Vénus Gémeaux au natal, il faut bien évidemment la remettre en contexte avec l’ensemble du thème astral. Une Vénus en Gémeaux en aspect à Saturne aura une toute autre expression qu’une Vénus en Gémeaux en aspect à Uranus, Jupiter etc… C’est un tout !

Transit de Vénus en Gémeaux et rétrogradation

Une Vénus limitée

C’est donc une Vénus qui se veut légère et communicative qui va nous accompagner pendant les 4 prochains mois. Mais comment parler de légèreté quand la moitié de l’humanité se retrouve confinée ? Elle qui a tant besoin de se mouvoir, la voilà contrainte…. Enfermée entre 4 murs.

Et oui, car dès son entrée en Gémeaux, elle croise tout de suite la route de Saturne (trigone d’air). Il vient lui mettre des limites et lui rappeler les règles en vigueur. Saturne symbolise, entre autres, la patience, les limites, le temps et les lois… et c’est bien le message qu’il lui envoie : « Tu dois respecter les lois (Saturne) et rester chez toi entre tes murs (Saturne). Patience, je suis le maitre du temps et le moment de ressortir reviendra, en temps et en heure . » En attendant, Vénus Gémeaux peut toujours s’agiter chez elle : c’est le bon moment pour écrire ou pour blablater au téléphone. Il lui faudra en tous cas trouver une échappatoire pour évacuer toute cette énergie.

Elle pourra compter sur la présence de son compagnon, Mars, qui depuis le signe du Verseau formera un bel aspect harmonique (trigone) avec elle du début du mois avril à la mi-mai. Vénus et Mars en signes d’air, le mental peut être agité et l’envie de se rebeller contre les contraintes imposées peut se faire sentir…. Mais Saturne veille au grain !

Vénus et Mercure

Aphrodite et Hermes. Tableau de Van Loo.

Vénus étant en Gémeaux, dans le signe de Mercure, elle sera soumise à la course céleste de ce dernier et mettra en forme ce qu’il lui soufflera :

  • Du 3 avril au 11 avril : Mercure termine son long transit en Poissons : Vénus est donc encore empreinte d’une énergie bien Neptunienne…elle ne sait pas encore très bien où aller, elle peut se montrer indolente, rêveuse, fuyante ou très inspirée !
  • Du 11 avril au 27 avril : Mercure est en Bélier : La belle va sans-doute se sentir de plus en plus agitée, audacieuse, impulsive, fougueuse. Il faut que ça bouge ! Elle a besoin de commencer quelque chose de neuf…. Mais elle commence à ralentir à cette période…Peut-être lui faudra-t-elle ronger son frein encore quelques temps ?
  • Du 27 avril au 11 mai : Mercure est en Taureau, chez Vénus ! Nous avons donc une belle réception mutuelle entre les deux planètes (Vénus est chez Mercure, Mercure est chez Vénus). Parfait pour une belle collaboration entre les deux, ils se soutiennent, peuvent compter l’un sur l’autre. La communication est plus douce, plus posée, on y met les formes ! Vénus peut avoir envie de prendre soin d’elle à ce moment-là… Si le confinement est toujours d’actualité à cette date-là (ce qui est fort probable), elle aura sans doute plus de facilité à prendre son mal en patience.
  • Du 11 mai au 28 mai : Mercure rejoint Vénus en Gémeaux. Ils seront conjoints à 20°15 le 22 mai. Les voilà enfin réunis pour commencer un nouveau cycle. Mais c’est une Vénus rétrograde qui croise la route de Mercure. Elle aimerait bien le suivre, mais la voilà contrainte de repartir en arrière…. Elle se sera tout de même rechargée au contact de Mercure qui lui délivrera probablement de nouvelles informations… auxquelles il faudra sans doute faire attention (la conjonction se fait au carré de Neptune) : la communication peut manquer de clarté, voire être trompeuse.
  • Du 28 mai au 5 août : Mercure sera en Cancer où il rétrogradera également. Là, Vénus aura vraiment envie de se recharger auprès des siens, en famille, dans un univers familier. C’est une Vénus qui aura envie de revenir vers un relationnel rassurant et chaleureux, dans son cocon.

Vénus rétrograde du 12 mai au 25 juin 

Vénus va commencer à vraiment ralentir début mai, et elle commencera sa rétrogradation le 12 mai, jusqu’au 25 juin : (Voir dans quel secteur de votre thème se passe la rétrogradation de Vénus : entre les degrés 5 et 21° du Gémeaux).

NB : Il y a exactement 8 ans, le 3 avril 2012, Vénus a également rétrogradé dans le signe des Gémeaux. Regardez ce qu’il s’est passé à cette époque, ça pourrait vous donner des pistes pour comprendre la période actuelle.

Lorsque Vénus devient rétrograde, l’énergie Vénusienne se tourne vers l’intérieur. On peut se sentir moins enclin à exprimer ses sentiments et avoir envie de les garder pour soi. On a tendance à être plus introverti en amour, ce qui peut créer de la confusion dans les relations.

Vénus symbolisant également l’argent, les dépenses peuvent être plus contrôlées, on fait davantage d’économies.

Et question look, puisque Vénus symbolise également l’apparence esthétique et les soins du corps, on peut avoir envie de changer de style ou de prendre soin de soi.

D’une façon générale, tout ce qui concerne Vénus (argent, relations, art, esthétisme) se retrouve ralenti : Ce n’est pas le moment idéal pour entamer une nouvelle relation, faire un prêt, ou acheter quelque chose d’important. Mieux vaut attendre sa reprise direct le 25 juin, et même fin juillet quand Vénus aura terminée sa boucle de rétrogradation. A ce moment-là, elle y verra plus clair. Elle saura davantage ce qu’elle veut et ne veut pas !

Par contre, c’est un bon moment pour renouer avec d’anciennes relations, revoir des amis, retrouver un ancien amour, ou tout simplement revisiter ses relations existantes avec un regard neuf.

NB : Je ne fais pas d’astrologie prévisionnelle, mais dans le contexte actuel du confinement, il est probable que le début de la rétrogradation de Vénus (le 12 mai) marque le début d’une reprise de contact avec l’entourage et un début de reprise d’activité…Mais à un rythme encore très lent. Je pense qu’il faudra attendre la fin de la rétrogradation (et la fin du transit de Mars en Poissons) pour que la vie quotidienne puisse reprendre un semblant de normalité, soit vers la fin juin.

Vénus et Neptune

Oracle Symbolom

Pendant toute cette première phase de rétrogradation (jusqu’à sa conjonction avec le Soleil le 3 juin), Vénus formera un carré avec Neptune. Le carré se reformera vers la mi-juillet, jusqu’à ce que la belle quitte le signe du Gémeaux. C’est le principal aspect qu’elle formera avec une planète lente.

(NB : Elle a croisé Saturne en début de parcours, et formé un semi-sextile avec Uranus au même moment. Elle fera des quinconces à Jupiter et Pluton peu de temps avant de sortir du Gémeaux, fin juillet).

Une Vénus en Gémeaux qui flirte avec Neptune en Poissons, ça peut partir dans tous les sens. On ne sait pas trop où l’on va, ni quelle est la feuille de route.

Du côté des relations, et en fonction de ce que chacun est en train de vivre actuellement, celles-ci pourraient être brouillées, fantasmées, illusoires. Les messages envoyés par Vénus Gémeaux deviennent difficiles à saisir. Neptune brouille les pistes ! Il est important d’essayer de garder le plus de lucidité possible à cette période : les mensonges et duperies en tout genre peuvent être de la partie (incompréhension, dissimulation, manipulation etc…). On se ment, ou l’on ment aux autres… généralement parce qu’on a du mal à y voir clair et à trouver la bonne direction. Les signes des Gémeaux et des Poissons sont tous deux représentés par des glyphes qui expriment la dualité : ♊ et ♓.

Vénus en Gémeaux au carré de Neptune peut également parler d’éloignement amoureux ou de retrouvailles avec quelqu’un qui était au loin ou avec lequel on avait rompu (surtout quand Vénus rétrogradera). C’est la femme qui attend ou retrouve son marin… ou un amour passé

Il y a souvent cette notion d’attente, de romantisme, de distance, de rêve : C’est la jolie princesse des contes de fées qui attend que son prince charmant vienne la délivrer. Ou à l’inverse, le preux chevalier qui vient délivrer sa dulcinée.

Il peut également s’agir d’un moment de rêve éveillé, on vit un amour qui nous semble merveilleux, voire sublime ! Les amoureux voient la vie en rose… peut-être même un peu trop en rose !

Neptune représente l’universel, l’immensité de la mer sans limite, la transcendance des souffrances individuelles à travers un amour compassionnel. Quand Vénus rencontre Neptune, l’amour peut également devenir universel, on a besoin d’épouser une grande cause. C’est un amour platonique, mystique, typique des individus qui consacrent leur vie à Dieu.

Ou il devient sacrificiel : C’est la Petite Sirène qui par amour laisse la vie sauve à son prince et se transforme en écume de mer.

A moins que Vénus Gémeaux, si à l’aise avec le flirt, ait envie d’élargir encore plus ses horizons : Neptune est également peu exclusif, il est sans frontière. Alors pourquoi pas un été à multiplier les partenaires après de si longues semaines de confinement.

Côté artistique, c’est une combinaison qui peut être très inspirante. Puisque Neptune parle de sublimation et de transcendance, c’est un bon moment pour les créateurs. L’inspiration et l’imagination peuvent être très fortes à cette période. C’est également une bonne période pour noter ses rêves, développer des facultés médiumniques.

Niveau finances, les risques de faillite ou de dissolution sont réels. A voir au niveau mondial tout ce qui concernera les transactions boursières.

Pendant cette période, toujours au niveau mondial, les questions concernant les frontières seront cruciales, notamment les frontières maritimes (Neptune).

NB : Les aspects à Neptune seront également particulièrement puissants début juin. Mars sera en Poissons (chez Neptune) et s’approchera de ce dernier (exact le 13 juin). Il formera un carré avec Vénus. Le Soleil sera également conjoint à Vénus et donc au carré de Mars-Neptune. Mercure sera en Cancer et fera un trigone d’eau avec Neptune. Toutes les planètes individuelles seront donc en contact avec Neptune ! Neptune, au niveau biologique symbolise les épidémies. Possible que cette période marque un tournant dans la crise actuelle que nous traversons.

Je vous renvoie à cet article pour la symbolique de Neptune :

Les principaux moments du transit de Vénus en gémeaux :

  • Le 4 avril : Trigone d’air : Vénus Gémeaux-Saturne Verseau.
  • De début avril à la mi-mai : Trigone d’air Vénus Gémeaux – Mars Verseau.
  • Le 18 avril : Sextile feu-air Mercure Bélier – Vénus Gémeaux
  • Mai 2020 : Carré en signes mutables (air et eau) entre Vénus Gémeaux – Neptune Poissons.
  • Le 4 mai : Entrée du Nœud Nord en Gémeaux (et du Nœud Sud en Sagittaire).
  • Le 13 mai : Vénus devient rétrograde à 21°50 en Gémeaux.
  • Le 22 mai : Conjonction Vénus – Mercure en Gémeaux à 20°15 (toujours au carré de Neptune).
  • Le 3 juin : Conjonction Vénus – Soleil à 13°30 en Gémeaux.
  • Le 3 juin : Carré Vénus Gémeaux – Mars Poissons à 14°.
  • Le 25 juin : Reprise directe de Vénus à 5°20 en Gémeaux.
  • Le 27 juillet : Dernier carré Vénus Gémeaux – Neptune Poissons.
  • Le 5 août : Conjonction Vénus – Nœud Nord.
  • Le 7 août : Entrée de Vénus en Cancer.

Sarah. H. Astro-Psychologie Marseille

4 commentaires sur “Rétrogradation de Vénus en Gémeaux”

  1. Article très éclairant, qui nous donne de vraies pistes pour comprendre les comportements des personnes qui nous sont parfois proches (et par rapport auxquelles on ne sait pas comment réagir parfois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *