Mars en Poissons 2020

Le 13 mai 2020 à 5H59 (heure de Paris), Mars est entré dans le signe des Poissons. Il y restera jusqu’au 28 juin 2020, soit un peu plus de six semaines. Mars est la dernière planète individuelle à passer par le signe des Poissons. Vénus, le Soleil, et Mercure l’ont précédé. Cette fois, c’est au tour de Mars le guerrier d’aller se baigner dans les eaux profondes et infinies des Poissons et d’aller à la rencontre du maître des lieux, Neptune !

Rappel de la symbolique générale de Mars : L’action, la spontanéité, l’ardeur, l’ambition, la volonté. La capacité d’initiative. La compétition, la domination, le pouvoir. La sexualité, la volonté. Le machisme. Le sport. Le masculin. La lutte. Les crises. C’est l’archétype du guerrier.

L’heure du bilan

Le signe des Poissons nous parle d’infini, d’illimité, d’inconscient collectif. C’est un signe d’eau, relié à la fonction émotion. Il est rattaché à la planète Neptune, et c’est le dernier signe du zodiaque (analogie maison 12). En ce sens, il porte en lui la mémoire des 11 signes qui le précèdent. Il a déjà tout expérimenté, et c’est bien pour ça qu’il ne se sent pas toujours apte à composer avec le monde tel qu’il est. Il voit plus loin, ou plutôt il sent, il ressent, et avance à la foi, guidé par sa petite voix intérieure.

Ce n’est pas toujours simple pour lui de se faire une place dans un monde qui fonctionne à un rythme Jupitérien-Saturnien (intégration sociale, responsabilités et limites du temps). Alors il s’adapte (signe mutable), soit en sublimant et en transcendant la réalité quotidienne, soit en fuyant pour échapper à un monde qui ne le comprend pas et réciproquement. Ses techniques pour fuir peuvent revêtir plusieurs formes : prise de stupéfiants, alcool, médicaments, fantasmes, voyages au-delà des mers, s’immerger dans une discipline artistique… Tout ce qui peut lui permettre de mettre un filtre entre lui et la réalité concrète et quotidienne.

Mars le fougueux va donc s’aventurer pendant plus de six semaines dans des énergies avec lesquelles il n’est pas toujours très à l’aise. En Poissons, il est encore en gestation. C’est un Mars qui accomplit une sorte de bilan. Son action est plus intériorisée et canalisée. Il se prépare peu à peu à recommencer un nouveau cycle, quand il rentrera dans son signe à lui, le Bélier, premier signe du zodiaque. Son passage en Poissons est donc l’occasion de terminer certaines actions qui ont été entreprises ces derniers temps, ou du moins de prendre la mesure de ce qui a été accompli au cours du dernier cycle écoulé. C’est le moment idéal pour se demander si on a envie de continuer à agir de la même façon, ou s’il y a au contraire des choses à revoir dans notre manière d’exprimer notre volonté. Est-ce que nous en faisons trop ou pas assez ? Est-ce que notre façon d’entrer en action exprime bien nos désirs ?

(NB : Le dernier transit de Mars en Poissons a eu lieu du 15 novembre 2018 au 1er janvier 2019).

Un sentiment de lassitude

Concrètement, pendant un transit de Mars en Poissons, nous pouvons nous sentir plus fatigués, ressentir plus de difficultés à agir et à accomplir nos tâches quotidiennes. Il y a une forme de découragement, de lassitude, on est tenté de se dire « A quoi bon ? ». On peut avoir l’impression de se noyer dans un verre d’eau ou de donner des coups d’épée dans l’eau. L’action devient rêverie. Il y a une forme d’errance, réelle ou imaginaire. On se demande quelle direction prendre, et la tentation de procrastiner est forte.

Au tout début de son transit en Poissons, Mars va faire un sextile avec Uranus en Taureau (exact le 25 mai). On peut avoir envie d’innover, de lâcher prise, d’aller vers du neuf (surtout après deux mois de confinement). On se remet en marche, mais c’est encore bien lent ! N’oublions pas que dans le même temps, Vénus, l’amoureuse de Mars, sera rétrograde et encore au carré de Neptune. L’ambiance est encore bien confuse.

Pendant la première quinzaine du mois de juin, Mars s’approchera de Neptune, le maître des Poissons (la conjonction sera exacte le 13 juin) et formera un carré avec le Soleil et Vénus rétrograde en Gémeaux. C’est le point culminant d’une crise qui dure depuis déjà quelques temps. Possible que la confusion dans laquelle nous baignons depuis un moment commence à se dissiper progressivement. On entrevoit un peu plus de lumière, on sort d’une certaine léthargie. Mars reprend des forces, surtout après la mi-juin lorsqu’il fera de beaux sextiles avec Jupiter et Pluton en Capricorne. Il pourra alors agir de façon plus concrète et réaliste. Les belles aspirations qu’il a eues pendant son transit en Poissons peuvent commencer à prendre forme.

Une action intériorisée ou tournée vers le collectif

Comment ce transit de Mars en Poissons peut se manifester dans nos vies personnelles ? Au-delà de la fatigue et du découragement, comment utiliser au mieux cette énergie martienne-neptunienne ?

Le mot d’ordre pourrait être : agis comme tu le sens ! Et c’est en effet ce qu’il y a de mieux à faire en ce moment, se brancher sur ses ressentis pour avancer. Au regard de la confusion actuelle, être attentif à ses intuitions et à ses rêves peut être une véritable ressource pour trouver la bonne direction.

Cette combinaison Mars-Neptune peut nous amener à effectuer un travail thérapeutique, seul ou en groupe. C’est un moment idéal pour sonder notre inconscient, comprendre pourquoi nous agissons de telle ou telle façon.

Nous pouvons également avoir envie d’entreprendre une action tournée vers le collectif : associations, syndicats, groupes militants. L’envie de déployer son énergie au service d’une grande cause peut se concrétiser sous un tel transit.

Mars symbolise aussi l’homme, l’amant, la libido. A un niveau relationnel, cela peut donc nous parler de fusion des corps, d’une envie de se fondre dans l’autre pour ne former qu’un seul tout.

Il peut également être question d’un homme qui vient de loin ou qui a un travail en lien avec le trafic maritime, ou tout secteur propre au signe des Poissons (artiste, infirmier etc.). Ou alors d’une fuite amoureuse, d’un amant qui s’éloigne ou qui se noie dans ses mensonges.

Enfin, ce transit de Mars en Poissons intervient au moment où débute le « déconfinement » un peu partout en Europe (à mettre en parallèle avec la rétrogradation de Vénus qui débute le même jour : le 13 mai). Mars est donc progressivement amené à se remêler aux autres, à agir dans le monde, à reparticiper au collectif. Et parfois ce n’est pas sans peine. Certains pourront donc être tentés de prolonger leur confinement en restant encore un peu à l’abri, bien cachés dans leur cabane.

Fin et commencement

Juste avant de sortir des Poissons, Mars formera un carré avec les nœuds lunaires dans l’axe Gémeaux-Sagittaire. Ce carré en signes mutables nous parle bien d’un virage à prendre pour aller dans une nouvelle direction plus en adéquation avec nos désirs et notre mission de vie. C’est un tournant, on clôt ce qui doit l’être afin de tourner une page et d’entamer une nouvelle action. Et ce démarrage sera très lent ! Mars va en effet passer près de sept mois chez lui en Bélier où il rétrogradera. Une renaissance qui prendra donc un certain temps, mais nous en reparlerons dans quelques semaines !

Sarah. H. Astrologie-Psychologie-Marseille

Les principaux aspects du transit de Mars en Poissons :

Le 25 mai : Mars Poissons sextile Uranus Taureau.

Le 6 juin : Mars Poissons carré Soleil Gémeaux (valide toute la première quinzaine de juin) + le carré à Vénus Gémeaux rétrograde.

Le 13 juin :  conjonction Mars Neptune en Poissons

Le 18 juin : sextile Mars Poissons – Pluton Capricorne

Le 20 juin : sextile Mars Poissons – Jupiter Capricorne Le 26 juin : Mars à 29° Poissons (prêt à sortir du signe) croise les nœuds lunaires Gémeaux-Sagittaire en carré.

Pour aller plus loin (Vénus rétrograde en Gémeaux) :

https://cj-code.me/test/2020/04/11/retrogradation-de-venus-en-gemeau/

6 commentaires sur “Mars en Poissons 2020”

  1. Bonjour,
    Si je fais le point de tout cela, les initiatives lancées fonctionneront mais prendront du temps…en espérant que nos intuitions et nos ressentis pour agir ne seront pas des mirages ?!
    Entre le signe des poissons et Neptune…😳 me vient toujours le mot « flou » alors que Mars m’inspire l’authenticité 😛

    1. Bonjour Brigitte,
      Réponse avec un peu de retard ! Les initiatives lancées fonctionneront si elles sont viables. Neptune peut aussi dissoudre nos actions, les rendre illusoires… Mais à l’inverse, si on reste « branchés » sur nos ressentis, notre petite voix intérieure, on trouvera la bonne direction. Neptune amène le flou lorsque la connexion avec le coeur ne se fait pas.
      Taire le mental quelques temps (et l’entrée de Mercure en Cancer aujourd’hui nous y aide).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *